Home > Articles > Médaille de l’UFT à notre ami René Bara F6HSH

Médaille de l’UFT à notre ami René Bara F6HSH

La dernière AG de l’ARAN59 a été l’occasion de remettre à René F6HSH la médaille de l’Union française des Télégraphistes.

Voici le parcours extraordinaire de notre ami :

« René BARA (REF 37706) est né le 5 mai 1932 à Viverols, (puy de Dôme). Son père était gendarme à pied. René était l’ainé de 5 enfants. Sa mère décède en juin 1945 à l’âge de 36 ans d’une septicémie des suites de privations de pénicilline dues à la guerre 39/45. En octobre 1945, par concours, il entre à l’ÉCOLE MILITAIRE PRÉPARATOIRE TECHNIQUE de Tulle et suit une scolarité de 4 années avec une discipline militaire. (École d’enfants de Troupe).

Il y obtient le Brevet d’Enseignement industriel d’électricité. Début octobre 1949, il signe un engagement pour 5 années, à l’ÉCOLE DES TRANSMISSIONS à MONTARGIS. Caporal, caporal-chef, sergent, il obtient alors les certificats techniques n°261 de mécanicien-dépanneur radio et n°251 d’opérateur- radio- télégraphique. Il construit de toutes pièces un récepteur de radio à lampes avec ondes courtes, bande étalée, ondes moyennes, et grandes ondes pour sa maison familiale. Et il surprend du Morse en ondes courtes. Cette écoute a été le déclencheur de son désir de devenir radioamateur. Il avait alors 20 ans. Ensuite, affecter au 42e Régiment des Transmissions en Allemagne à ZWEIBRUKEN (DEUXPONTS) avec de nombreuses manœuvres au programme. Il est nommé chef de poste émetteur/récepteur de radio sur SCR284, SCR191, et le très fameux SCR 399 ayant 400 watts à l’émission.

De là, il entre par concours, au PELOTON PRÉPARATOIRE À L’ÉCOLE SPÉCIALE MILITAIRE INTERARMES de Strasbourg. En conséquence, il n’est pas désigné pour partir en Indochine à l’inverse d’autres camarades. En 1954, en étant sergent, il entre à l’ÉCOLE SPÉCIALE MILITAIRE INTERARMES à St CYR COËTQUIDAN en Bretagne d’une durée d’un an. Il en sort au grade d’Aspirant. En 1955, il entre à l’ÉCOLE MILITAIRE d’APPLICATION de L’INFANTERIE à St-MAIXENT pour une année. Il sort sous-lieutenant. Puis, il est affecté au 23e Régiment d’infanterie en Algérie pendant 2 ans comme officier des transmissions. Il passe lieutenant. En 1957 à 26 ans il rentre en France et se marie. Et à 2 enfants. Puis il est affecté au Centre Mobilisateur de Sarrebourg comme officier adjoint au Commandant du Centre. Il est alors promu au grade de Capitaine. Après quelques années encore, il fait valoir ses droits à la retraite à 25 ans de services. Il quitte l’uniforme.

Et comme civil il entre dans l’entreprise BOULANGER à Lille en temps que responsable de l’approvisionnement en pièces détachées de l’atelier de réparations des appareils. À l’âge de 60 ans, il quitte cette entreprise et toute activité professionnelle. Il est radioamateur après avoir réussi à l’examen en obtenant le certificat d’opérateur radiotélégraphiste radiotéléphoniste n°19032 délivré à NOISEAU le 29 avril 1982.

Avec son épouse Claire, il adhère à une chorale. À eux deux ils s’occupent de leur jardin. Il fait partie de la Société Internationale de Préservation du MORSE (FISTS n°9826) basé en Angleterre, de l’L’ARAN59, de l’UFT n°256, du radio club F8KKH de Roubaix et du REF n°37706. Il est actif au réseau national hebdomadaire F9TM en CW. Il possède le diplôme LOUIS BRAILLE n°185 de l’UNION NATIONALE DES AVEUGLES RADIOS AMATEURS DE FRANCE obtenu le 23 mai 1983 pour avoir contacté en code Morse des radios amateurs aveugles. »


Pour F8KKH, F4CXC Jean Michel

A propos de F4HRE Sébastien

Administrateur et Webmaster en chef de l'ARAN59

Laisser un commentaire